La mycothérapie


Il s'agit de l'utilisation de champignons et en particulier leurs mycéliums qui fournira un alicament.

Très peu appréciés par nos carnivores domestiques, ils sont rarement utilisés mais cela reste une grande médecine d'avenir et en pratique vétérinaire une alternative moins coûteuse par rapport notamment à de la chimiothérapie.

Posologie:

La dose recommandée est de 50mg par tranche de 10 kilos de poids vif par jour, avec une durée de traitement de minimum 3 mois avant de voir un effet.


Champignons utilisés :

- Maïtaké

- Hydne hérisson

Stimulant dans la croissance des neurones, il sera indiquer dans des maladies neuro-dégénératives comme la démence, des traumatismes neurologique ou des pertes de cognitions.

Il stimule également la formation de plaquettes au niveau de la moelle osseuse (le dr Pierre May, indique que en association avec la spiruline est encore plus probant et utile lors de chimio ou pathologie lymphoïde lourde)


- Armillaire miel

Son intérêt majeur est la présence de N6MA qui est utilisé dans les épilepsie, dépression à sérotonine et accident vasculaire cérébrale.

Antioxydant, immunostimulant et anti-inflammatoire on le trouvera dans l'accompagnement des pathologies inflammatoire de l'animal âgés


- Reishi

Il contient plus de 400 principes actifs dont certains avec des actions immunostimulante. Il sera donc évidemment indiquer en cas de cancer mais aussi dans toutes les maladies virales et les cardiopathie.

Mycothérapie animale

Identification

Il n'est pas toujours aisé de bien identifier une espèce et la règle numéro 1 en cueillette est de ne ramasser que ce qu'on identifie à 150% ( voir article règles de la cueillette)

Pour reconnaître un champignon vous devez observer

- le chapeau vu du dessus

- le dessous du chapeau, voir les lamelles

- le pied en entier

Avec un bon livre d'identification ou à l'aide d'une application comme Champignouf et de l'entraînement, vous pourrez devenir un expert en champignon.


Les champignons comestible pour l'homme, ne le sont pas forcément pour votre animal, ne les laissez pas consommer seul des champignons sauvage et favorisez ceux achetés dans un commerce, bien évidemment de qualité bio.

Demandez toujours l'avis de votre vétérinaire ou dans la cadre alimentaire voir avec votre nutritionniste animal.

Les champignons sont à introduire progressivement dans l'alimentation en proposant de petites quantités dans un récipient à côté de la gamelle.




Source: guide pratique de la phyto-aromathérapie pour les animaux de compagnie - dr pierre May

21 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout